Rechercher
  • Angélique Kobielak

Sortir de la prison de nos émotions

Peur, Stress, Colère, Frustration, Culpabilité sont autant d'émotions qui peuvent nous paralysés et nous empêchés d'avancer, ces MOTS peuvent créer des MAUX dans notre corps. Lorsque cela ne va pas dans notre vie, nous avons cette fâcheuse tendance à nous dire "je vais attendre que ça aille mieux" au lieu de nous dire "comment je peux faire pour que ça aille mieux?". Mettre un mot sur nos craintes, nos angoisses, nos émotions, ce qui nous bloque est déjà un premier pas vers le mouvement qui nous fera avancer.

Je viens de perdre mon travail, un être cher ou je viens de me séparer de mon conjoint(e), tout ceci amène à une perte de repères, un chamboulement, parfois le ciel nous tombe sur la tête.

Dans la culture chinoise, le mot "Wei-ji" est employé. Ce mot signifie "crise", Wei signifie le problème et Ji la chance, l'opportunité, le dynamisme.

Cette crise que nous traversons et qui nous fait stagner, peut être pour nous l'opportunité, un cadeau de la vie. Cette période difficile nous amène vers un champ des possibles car sans le savoir nous-même, nous avons d'immenses ressources nous permettant de surmonter, de braver ces obstacles, d'en tirer des leçons.

Dans ces moments difficiles, ces évènements tragiques pour nous qui nous semble insurmontables, nous ne sommes pas seul. Nous avons tendance à penser qu'à ce moment précis je suis la seule à souffrir, à vivre cela mais qu'en savez-vous vraiment? Peut-être que votre collègue avec qui vous discuter tous les jours de tout et de rien cache derrière cette façade, ce sourire, des blessures, des choses qu'il ou elle a su braver malgré la difficulté.

Car oui, nous en sommes réellement capable, il faut parfois du temps, se laisser le temps d'accepter ce qu'il se passe, d'écouter

nos émotions, se permettre d'être triste, désemparé, révolté pour aller finalement au bout du compte vers ce chemin lumineux rempli d'espoir et où vous vous direz "j'y suis arrivé".

Pratiquer la Sophrologie c'est permettre ce mouvement, c'est se permettre de se reconnecter à soi, afin d'identifier les blocages et s'en libérer.


0 vue
 

07.81.29.73.11

  • Facebook

©2020 par Angélique Kobielak Sophrologue. Créé avec Wix.com